IMG_5143-1-.jpg

 

Photo Intervention devant les élus au cours de l'inauguration.

 

Plus d'information sur la ligne www.cypre.fr

 

Discours d'inauguration

 

 

Ca bouge à Crépy, bougez avec CYPRE

En 2008, lors de ma campagne électorale, beaucoup de mes concitoyens m’avaient exprimé leur attente pressante concernant la mise en place d’un service de transport urbain. Ce projet, je l’ai donc intégré à notre programme. Et c’est donc aujourd’hui la concrétisation de notre promesse.

Crépy-en-valois, 6éme ville du département par son nombre d’habitants, est aussi, et surtout, une ville dynamique, au centre d’un territoire de plus de 50 000 habitants le Valois. Les activités commerciales, industrielles, scolaires et de loisirs qui y existent nécessitent des déplacements très fréquents… Je veux citer, par exemple, les déplacements entre les différents quartiers de Crépy vers la gare, le centre ville commercial et la zone d’activité économique.

Beaucoup d’emplois desservis…. Un parc d’activité économique de plus de 3000 emplois dont la moitié sont pourvus par des crépynois. Et puis une gare qui, peut-être le savez vous, concentre à elle seule plus de moitié des usagers de la ligne Paris-Laon.

Les équipements commerciaux et publics ne sont plus, comme autrefois, rassemblés dans le cœur historique, mais répartis aujourd’hui sur plus de 1600 hectares. C’est dire les besoins de toutes sortes que « Cypré » va désormais satisfaire.

Depuis jeudi 1er décembre, des minibus entièrement gratuits desservent la plupart des lieux importants de notre ville. Laissant ainsi à terme la possibilité d’une seconde ligne, mais ceci est une autre histoire….

Cette ligne va grandement faciliter la vie de tous : Crépynois, habitant du Valois ou d’autres territoires. La gratuité est le garant de notre volonté d’en faire profiter le plus grand nombre, et de ménager aussi les finances de nos concitoyens.

CYPRE s’inscrit aussi dans notre politique d’assurer le développement durable de notre ville. Il s’agit d’encourager le plus possible d’habitants et de visiteurs à voyager ensemble pour réduire l’impact environnemental de leurs déplacements.

« Cypré » a été conçu comme une réponse aux attentes et besoins des usagers qu’ils soient retraités, en activité professionnelle ou scolaire, libre de leur temps, valides ou à mobilité réduite…

Je suis certain que tous en seront très satisfaits.

L’opération a été rendu possible, en particulier grâce au volontarisme bien connu de mon Adjointe, Madame Sophie Claus, à qui j’avais donné ma délégation sur ce dossier d’importance.  Si elle y a consacré beaucoup de son temps et de son énergie, elle en a aussi retiré énormément de satisfaction, tant son travail permettrait une amélioration très importante et immédiate de la qualité de vie de ses concitoyens.

Bravo Sophie !

Je n’oublie pas de lui associer Monsieur Jean-Louis Guichenu qui a été son conseil de tous les instants pour la mise en place du réseau « Cypré ». Je veux citer également Monsieur Jacques Hersant du Cabinet Secad. Il nous a assisté pour l’élaboration du Plan de Déplacements Urbains (P.D.U.) de Crépy-en-Valois dans lequel s’inscrit cette première ligne de bus.  Sans oublier les services municipaux sous la direction de M PIN et M INGLEBERT.

Je remercie aussi Monsieur François Ferrieux, bien entendu, pour ses conseils très avisés, mais aussi pour l’ aide financière qu’il nous a généreusement accordé en tant que Président du Syndicat Mixte des Transports Collectifs de l’Oise (S.M.T.C.O.). Il s’agit de 162 800€ sur les 582 500€ couts de cette première ligne. Je rappelle que la ville dépense plus de 862K€ pour le transport.

Je tenais à dire que le S.M.T.C.O. nous a soutenu dès l’origine, soit dès la réalisation de notre Plan Global de Déplacements en 2010. Il est aujourd’hui un partenaire qui contribue largement à la réduction du déficit d’exploitation de la ligne.

Un grand merci cher Président.

Je tiens aussi à saluer les entreprises, ici représentées par Pascal Odent, président du GEV qui y contribuent à hauteur de 380K€ par le biais du VT. Qui dans notre cas, est utilisé au mieux des intérêts communs.

Je félicite, bien sûr, la Société des cars Charlot, et notamment Monsieur Charles-Henri Cagniart, pour avoir brillamment remporté l’appel d’offres concernant la mise en place de la ligne. Il leur appartient désormais de faire fonctionner, en toute sécurité, trois minibus avec vue panoramique, d’une capacité d’accueil de 21 places. Le service fonctionnera sur une distance précise de 4780 mètres, du lundi au samedi, de 6h à 20h, avec 10 arrêts et des passages tous les quarts d’heure.

N’hésitez donc pas à l’emprunter le plus souvent possible : la ligne circule de la place de la République à la Zone d’Activités, en passant notamment par la gare, la rue Hector Berlioz où nous nous trouvons, et le Centre aquatique.

Ainsi, parmi tant d’autres réalisations, Crépy-en-valois s’équipe pour répondre aux défis multiples qui se posent à une ville aujourd’hui très étendue, en constant développement et mouvement.

« Cypré », notre première ligne de bus urbain, contribuera largement, j’en suis certain, à relier les quartiers et les habitants, à faciliter les échanges et à réduire sensiblement la circulation. C’est l’objectif fixé : avec ce très bel outil, je suis persuadé que nous y arriveront.

 

Partager cet article

Repost0