Lors des voeux de samedi, j'ai pu aborder le bilan et l'avenir de la CCPV.

Voici, l'extrait concerné de mon discours

 

IMG_6427.jpg

 

Pour la CCPV, tout d’abord un souvenir ému pour Jean Claude NAU maire de Péroy les Gombries, vice-président de la CCPV. IL nous a quitté trop tôt, il avait encore beaucoup de choses à réaliser…
Jean Claude ou que tu sois, nous pensons à toi !
Au niveau de la CCPV, mes engagements de début de mandat étaient simples
Continuation et aboutissements de 3 grands projets :
- le Centre aquatique du Valois tant attendu ouvert le 6 avril 2010, inauguré le 17 septembre 2010. Plus de 220 000 entrées en 2011. C’est l’équipement public le plus fréquenté de notre pays, il est exemplaire de notre capacité à nous mobiliser pour réussir ensemble. Les élèves des écoles primaires y sont transportés gratuitement, comme je l’avais promis, permettant ainsi un accès égalitaire à cette belle réalisation. Il trace le chemin, je le répète « unis tout devient plus facile ».
Et puis la ville cette année, a ouvert un nouveau parking de 50 places à quelques pas…

- la Zone d'activité économique intercommunale à Nanteuil le Haudouin : 20 hectares. Concession à aménageur Nexity qui a acquis les terrains réalisé les aménagements, et construit le bâtiment de la première entreprise : Système U. Celle-ci a créé plus de 100 emplois aujourd’hui plus que nécessaire. Ils ont été pourvus rapidement grâce à notre action et celle de la MIEF et du pôle emploi.

- Voie Verte ou Délaissé ferroviaire Ormoy-Villers à Mareuil-sur-Ourcq, l’essentiel du foncier a été acquis auprès de RFF; l’étude de programmation a été lancée le débroussaillage et le bornage ont été réalisé. Et nous avons tout récemment une nouvelle fois confirmé ce choix par un vote en conseil.

Ces trois projets vont structurer notre territoire dans son ensemble et de façon diversifiée, participant ainsi à asseoir et développer l'identité Valois dans et hors du territoire.
Mon autre engagement portait aussi sur un SCOT débouchant sur un projet de territoire

LA DEFINITION DU SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE lancé en 2008 pour remplacer le schéma directeur en vigueur depuis 1997 et caduc fin 2010 ; projet arrêté le 30 septembre 2010 à l’unanimité moment magique loin d’échéance électoral. Après avis des personnes publiques et double enquêtes publiques dues hélas au décès du premier enquêteur. Il a été voté définitivement en 2011, à une large majorité.
Je ne rappellerai pas aujourd’hui ces objectifs. Le développement économie en est le fil rouge, et la qualité environnementale la toile de fonds.
Le SCOT acquis, nous sommes rapidement passés au projet de territoire.
Avec le bureau, 21 élus, 7 de chaque canton Betz Crépy Nanteuil, nous avons entamé depuis Avril 2010 une réflexion profonde sur l’avenir du Pays de Valois. Nos échanges sont francs et respectueux, chaque thème est étudié, et un animateur « neutre » nous aide activement dans cette tâche. Nous y avons consacré plusieurs samedi matin jusqu’en avril 2011.
Puis cette année, 52 contributeurs sur les 101 délégués avec les salariés cela représente 72 personnes, avec 6 réunions d’information 2 dans chaque canton, et 7 groupes thématiques se sont réunis 3 fois chacun. Je ne résiste pas à illustrer 16 réunions de bureau pour 100h,  21 réunions de groupe thématique 50 h, et 6 réunions locales pour 12h, au total 43 réunions pour 162heures.
Le résultat est là. D’abord la proposition d’un projet du Pays de Valois qui sera présenté au conseil et aux communes pour validation le 25 janvier.
Les propositions sont d’optimiser le rôle de la CCPV en matière de développement économique, de tourisme, de transport, de l’eau, d’urbanisme. Pour d’autres sujets, d’encourager plus de mutualisation, urbanisme communale, entretien des voiries. Enfin, autour de la culture, nous avons décidé avant toute chose de faire le bilan de nos actions et de tracer les perspectives, avec notamment comment résoudre le problème des 2 écoles de musique. Le dernier point j’y reviendrai est la recherche de nouveaux locaux administratifs.
L’année 2012 sera donc pour la CCPV une année charnière. Les choix proposés sont à mon avis justes avec une ambition partagée, faire que notre territoire reste une terre ou l’on puisse travailler…. L’année 2012 est une année critique, adoption finale du projet de territoire, études d’impact sur la gouvernance de la réforme territoriale, réflexion sur les locaux aujourd’hui trop étroits pour le fonctionnement.
Bref, 2012 sera l’année des choix sur la configuration de la communauté de communes pour les années à venir…

Tag(s) : #CCPV

Partager cet article

Repost0