A diverses occasions, j’ai été saisi par de nombreux dirigeants sportifs sur ce nouveau dispositif du Conseil Général annulant les anciennes subventions traditionnelles.

Monsieur le conseiller général Jérome Furet l’a longuement défendu et en a fait l’apologie en assemblée générale vendredi 2 février.

Pour informer le lecteur voici une explication simple :

Avant : le conseil général subventionnait 16€ chaque licencié de moins de 18 ans inscrit dans une association sportive reconnue. C’était simple mais efficace.

Aujourd’hui : le jeune doit télécharger un « coupon sport » d’une valeur de 10€  sur le site du conseil général, et le remplir. Puis s’inscrire dans son association en payant en partie avec le coupon sport. L’association se retourne alors vers le conseil général pour toucher les 10€.

Outre qu’il s’agit d’une surcharge administrative pour les bénévoles qui sincèrement auraient pu s’en passer. Il s’agit d’une opération ou 2 cas de figures sont possibles :

Premier cas (règle général cette année) l’association n’a pas augmenté ses cotisations

-          Alors l’association perd 16€ par jeune licencié vis-à-vis de l’année précédente

-          Le jeune gagne 10€ (à condition d’avoir fait toutes les démarches)

-          Le conseil général gagne 6€ par jeunes de l'Oise, et 16€ pour les jeunes non-domiciliés dans l’Oise et ceux qui auraient oublié de faire les démarches administratives

Cette année donc les grands perdants sont les associations, mettant ainsi en péril leur fonctionnement.

Second cas, les années suivantes, pour fonctionner normalement à budget constant, l’association relève ses cotisations de 16€, lui permettant ainsi qu’avoir le même niveau de revenu qu’avant l’opération « coupon sport » .Alors:

-          L’opération est neutre pour l’association

-          Les jeunes doivent payer 16€ de plus dont au plus 10€ seront pris en charge par le conseil général

-          Le conseil général gagne 6€ par jeunes, 16€ pour les jeunes non-domiciliés dans l’Oise et ceux qui auraient oublié de faire les démarches administratives

Alors, le jeune et sa famille perdront 6€ qui seront gagnés par le conseil général. Quant à l’association pas un euro de plus mais beaucoup de papiers supplémentaires et une charge administrative en plus.

Bref dans tous les cas de figures, seul gagnant le conseil général qui verse moins pour le sport et des perdants les jeunes et les associations sportives…

 

Tag(s) : #sport

Partager cet article

Repost0