Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un témoignage parmi tant d'autres:

 

Pour ma part j’ai voulu prendre le 7h40 qui avait 25 mn de retard annoncé au départ de Crepy.  Il est bien parti à 8h05 de Crepy mais derrière l’omnibus … et ce n’était que le début de la galère : l’accident de personne nous a bloqué en ligne, nous sommes arrivées à PARIS vers 10h00  (moi j’ai eu droit à un billet de retard de moins de 2h).

 

Et le soir quelle joie de rentrer chez soi un peu plus tard que d’habitude puisqu’il faut rattraper les heures perdues …  j’attrape donc l’omnibus de 19h30 bien bondé et c’est de nouveau la galère … mais cette fois c’est un train de marchandise en panne avant Mitry qui bloque la ligne ! et les messages de « patience on ne sait rien mais on vous informera dès qu’on en saura plus » se succèdent, pour finalement nous conseiller de prendre le RER jusqu’à MITRY ou un service de bus sera certainement mis en place (sic).  Nous avons donc quitté le confort douillet du train à étage pour un RER et rejoindre la gare de MITRY où nous avons grossi la foule des naufragés du rail dans le froid. La pauvre employée de la SNCF derrière sa caisse ne savait pas nous dire ni quand ni comment on allait rejoindre CREPY : des bus oui mais le trafic allait certainement reprendre plus tard …

Un bus a bien fini par arriver vers 21h15, un bus pour un train !!!, mais les autres allaient suivre ….

Finalement à 4 nous avons appelé un taxi pour rentrer sur CREPY vers 22h00.

 

Je constate quand même qu’on est mieux traité dans les TER, car pour l’usager du francilien  cela n’a été que de l’attente dans une gare en courant d’air, dans un lieu désertique, et pas de plateau repas.

 

A bientôt sur la ligne.

Tag(s) : #SNCF

Partager cet article

Repost 0