Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En présence du préfet de l'Oise, des maires, et la population nous avons rendu hommage aux victimes et survivants du plus tragide accident de la route, celui de Beaune le 31 juillet 1982. La cérémonie a débuté avec une heure de retard, le car ramenant les familles de Beaune étant bloqué sur la RN2 par un accident de la route, tragique rappel du destin.

 

Voici mon intervention:

 

Le 31 juillet est toujours une journée très particulière. C’est avec beaucoup d'émotion que nous nous souvenons que le 31 juillet 1982 Crépy en Valois et la France furent saisis d’effroi, et de stupéfaction. Cette date reste définitivement ancrée dans nos mémoires.

 

Chaque année, nous avons une pensée pour les 44 enfants de Crépy-en-Valois et des villages voisins qui y reposent.

 

Ils ont perdus la vie avec leurs accompagnateurs, 9 adultes également disparus dans cette tragique collision.

 

Ils furent les victimes du plus terrible accident de la route jamais survenu.

 

Nous ne pourrons jamais les oublier.

 

Rendons ici hommage aux survivants, aux parents, grands-parents, frères et sœurs qui ont poursuivi leur chemin dans la vie malgré un cœur à jamais brisé.

 

Cette année à la veille de cette cérémonie un acte incompréhensible et odieux est venu accroitre la douleur et suscite la légitime colère des familles et survivants.

 

Il s’agit du vol de plaques sur le monument dédié aux victimes. Comment qualifier un tel geste  quelques jours avant la date commémorative?

Je n’ose penser à un geste réfléchi et pensé, est-ce une fois de plus le fait de la stupidité humaine ?

 

C’est insupportable.

 


Rien ne peut évidemment réparer mais au nom de la population et des élus municipaux, je tiens à présenter aux victimes, les familles et les survivants notre réelle émotion et notre soutien devant cette odieuse et stupide agression.

 

Depuis 31 ans, la législation et les mentalités ont évolué vers plus de sécurité.

En 1982 plus de 12 000 décès sur la route, l’année dernière 3 645 personnes. Des progrès j’ose le croire sous l’impulsion des associations de victimes… et dans ce cadre Crépy en Valois a beaucoup donné.

 

Mais personne ne peut s’en contenter car les rappels sont toujours là, le tribut à payer pour la route durant ces périodes d’été est lourd très lourd.

Votre retard du à un accident corporel (matard et camion) est là pour le rappeler si besoin était. Et, l'accident de car qui a fait au moins 39 morts parmi des pèlerins italiens, dans la région de Naples, en est la parfaite illustration.

 

Félicitons-nous des progrès, mais restons vigilants car cela reste toujours insuffisant.

Chaque fois que cela est nécessaire, mettons en place les dispositions incitatives, préventives et répressives qui peuvent encore épargnés des vies…

 

Je veux aussi dire que l’Etat ne reste pas indifférent au souvenir de nos enfants.

Chaque année, ses représentants sont présents à nos côtés.

Cette année, je remercie tout particulièrement M. le Préfet.

 

Comme l’année dernière, j’émets une nouvelle fois le vœu que cette journée de grands départs et retours puisse devenir dans un proche avenir une journée de mémoire et d’action pour la sécurité routière en souvenir de tous les disparus et victimes.

Partager cet article

Repost 0