La communauté de communes du Pays de Valois se confronte à de multiples enjeux, la réforme territoriale et son impact, sa volonté interne de clarifier son rôle, la nécessité de mieux suivre son évolution à travers le SCOT, les enjeux territoriaux forts liés à la pression de la région parisienne proche…

logo-CCPV-Grand.jpg

Pour le Projet d'Aménagement du Développement Durable de ce Schéma de Cohérence Territorial, j'ai rappelé en tant que président que:

 

« Le Valois est un pays à forte identité, pays de plaines agricoles et vallées, couvert d’un tiers de forêts. L’histoire de notre pays y a laissé de fortes empreintes et traditions. C’est aussi un pays à densité modeste aux portes de l’île-de-France.

Le diagnostic fait ressortir deux indicateurs :

Un solde migratoire négatif, qui après analyse, peut en partie s’expliquer par le départ des jeunes.

Un ratio emploi sur actif de 0,6 stable mais menacé.

 

Le pays souhaite stabiliser ce dernier ratio (emploi sur nombre d’actifs), ce qui implique de mettre l’accent sur le développement économique du territoire.

Pour conserver ses jeunes, le pays doit se développer économiquement mais aussi en habitat plus accessible.

Le pays ne souhaite pas perdre son identité mais doit croître de façon raisonnable pour tenir compte de son environnement. Il souhaite pour les dix années concernées atteindre la population de 58000 habitants, seuil raisonnable tenant compte de sa ressource en eau, et de sa capacité d’accueil. »

 

  

Trois raisons conduisent aujourd’hui la CCPV à reconsidérer sont « plan de vol », c’est-à-dire son Projet de Territoire.

 

. D’abord, le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) a besoin de leviers d’action pour atteindre l’ensemble des objectifs qu’il s’est fixé. Le Projet de Territoire doit répondre à ce besoin et constituera, en quelque sorte, la « boîte à outils complète » d’application du SCOT.

 

. Ensuite, la Chambre Régionale des Comptes, qui est venue nous auditer en 2009, a pointé du doigt plusieurs imperfections dans notre organisation et notre fonctionnement. Deux mots-clés ressortent de cet audit : clarification et compétences. Nous devons être plus clairs dans le transfert et l’exercice des compétences entre Communes et Communauté de Communes. Nous devons être plus clairs dans la rédaction de nos statuts. Il en va de notre tranquillité juridique.

 

. Enfin, en 2014, une Réforme Territoriale va redistribuer les cartes de la démocratie locale à tous les niveaux : Régional, Départemental, Communautés de Communes. Quelle que soit l’ampleur de cette Réforme, le sens de l’histoire est celui d’un renforcement du pouvoir local et notamment celui des Communautés de Communes. Il faut donc s’y préparer.

 

Tag(s) : #politique

Partager cet article

Repost0