Contrairement à monsieur Jérome Furet, je pense que l’urbanisation du site dit CASE-Poclain n’a pas aujourd’hui un caractère d’urgence.

Ceci pour les raisons essentielles suivantes :

Pourquoi faire un cadeau de plusieurs millions à une multinationale qui s’est mal comportée ?

M Furet oublie que les terrains sont aujourd’hui propriété privée du groupe FIAT.Il souhaite valoriser leur terrain et ainsi leur faire un cadeau de plusieurs millions d'euros, prime pour leur départ de Crépy en Valois! Ce n'est pas mon point de vue.

Il oublie que l’industriel installé à Crépy en Valois a délocalisé une production qui était encore rentable.

Il oublie qu’il a privé d’emploi directement et indirectement des centaines de familles crépynoises pour encore plus de bénéfices. Il souhaite aujourd’hui faire une large plus value sur les terrains laissés par lui en friche sans aucune raison valable. Je ne souhaite pas transformer le PLU pour donner au groupe FIAT la possibilité de vendre avec des plus values colossales ses terrains.

Le groupe doit céder le terrain à un prix tenant compte de la situation ou il a plongé la ville et le pays de Valois. A ce moment là, le site pourrait devenir intéressant pour des équipements privés et publiques. Les anciens bureaux feraient notamment un excellent siège pour la communauté de communes .

Pourquoi oublier les projets qui existent déjà sur Crépy en Valois pour créer des éco-quartiers sur d’autres friches industrielles.

Le secteur sud de la gare comprend de vastes friches industrielles appartenant à RFF et certains privés qui n’ont pu continuer leur exploitation. Ce secteur « cœur de ville » est le trait d’union nécessaire entre le secteur au nord de la voie ferrée et celui situé au sud. C’est donc une priorité compréhensible par tous. Notre plan d’urbanisme y prévoit une démarche environnementale labellisée d’éco-quartier. Des projets y sont déjà en cours. Un développement important de  logements y est possible sur plusieurs années avec la création d’un parc de plus d’un hectare. Déjà un projet sur 5ans de 400 logements y a été déposé.

Que ferions nous d’afflux non-maitrisée de population ? 

Crépy en Valois doit se développer avec harmonie et raison. Nous ne pouvons pas mener plusieurs projets de telle importance en même temps. Tous les équipements publics seraient à redimensionner. Que ferions nous d’afflux non-maitrisé d’une telle population ?  Comment digérer une telle croissance en gardant notre qualité de vie?

Partager cet article

Repost0