Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Hier 8 mars, journée des droits de la femme, la parité homme-femme est tombé à Crépy-en-Valois.

A Crépy-en-Valois comme dans toutes les communes de France, depuis 2001 la parité est de mise entre adjoints, c'est d'ailleurs une obligation légale. Il existe cependant une faille juridique, le renouvellement d'un seul adjoint, pouvant ainsi créer un déséquilibre homme femme.

Mme Siegfried adjointe à la culture ayant démissionné, le maire a décidé de la remplacer par un homme. Les qualités du remplaçant ne sont absolument pas mises en question, loin delà. Mais comment penser une seule seconde qu'il n'existe pas dans sa liste une femme susceptible de tenir le poste d'adjointe. Des réorganisations au niveau des délégations auraient si nécessaire laisser toute latitude de respecter la parité.

Le maire Fortier n'a pas jugé utile de répondre à cette attente, ni même de commenter mon interpellation. "En ce jour des droits de la femme, il n'est pas question pour moi de voter autrement que pour une femme et maintenir la parité".

Hier son silence était un symbole fort inquiétant.

Partager cet article

Repost 0