Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Officiellement, nous devions approuver ou non un contrat ville porté par la communauté de communes pour le quartier Kennedy. Mais la date de signature avec le préfet était déjà fixée et les invitations faites et publiées sur papier, panneaux lumineux, et blogs.

Ce conseil municipal non prévu et donc « extraordinaire » fut annoncé par surprise en fin du conseil du jeudi 25 juin, et ne comportait qu'un seul point "le contrat ville".

Hier soir 6 juillet, nous nous sommes réuni dans l'urgence.

La précipitation était évidente et se vérifie par les faits suivants:

- Le contrat de ville fut distribué au conseil alors qu’aucune commission ne l’avait examiné

- Et le comble, des invitations sont faites pour la signature de ce contrat non encore voté pour le vendredi 10 juillet ,invitations reprises sur les panneaux lumineux de la ville, sur le blog dédié à cette opération, à quoi bon voter, puisque tout est déjà décidé ??

D'ailleurs le porteur du contrat ville, la communauté de communes du Pays de Valois n’a ni délibéré, ni diffusé le document ni aux délégués ni aux communes.

Nous nous sommes donc nous réuni en conseil pour sauver les apparences de la démocratie.

Quelle tristesse ! Quel mépris pour le conseil municipal, car le résultat du vote était "connu" d'avance et les petits fours déjà commandés!

La précipitation est mauvaise conseillère et le contrat de ville contient erreurs, oublis et autres dans son contenu, il ne contient aucun volet moyens mis en oeuvre et aucune donnée financière. Qui a déjà conclut un contrat engageant la commune sans en connaitre le cout humain et financier? vous connaissez maintenant la réponse.

Nous pensons que nous aurions pu prendre un peu plus de temps pour signer à la rentrée un contrat réellement finalisé et chiffré. Les conseillers municipaux et les contribuables ont besoin de connaitre les engagements que prend le maire pour eux.

Partager cet article

Repost 0