Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici notre communication sur le DOB proposé le 23 avril 2014 proposé au conseil municipal.

En faisant court, mais lisez tout l'argumentation développée. Nous laissons une ville s'étant bien développée de 2008 à 2014 et traversant la crise sans aucune concession, plus d'habitants, plus de logements, 50 entreprises de plus, plus de services (CYPRE, Cinéma, centre Aquatique du Valois ...). La dette globale tout budget confondu a diminuée d'1,5M€ même si la dette du budget principal est stagnante. Les équipes municipales sont en place et de qualité...

Voici donc un bel héritage, mais hélas dès le premier DOB de l'équipe Fortier ressurgit le spectre du repli sur soi, des supressions et de l'arrêt du développement.

 

Chers collègues,

Les crépynois héritent en ce début de mandat d’une ville qui a très bien traversé la crise économique de 2008 à 2014. Il suffit de regarder les chiffres de la construction, des droits de mutation et du nombre d’habitants. Les courbes fournies pour ce DOB le prouvent.

Après une chute de population de 2006 à 2008 de 14 582 à 14 091, elle a de nouveau progressé légèrement jusqu’à 14 654 en 2011 dernier chiffre connu. Le constat est le même au niveau du nombre de logements. De même, le nombre des entreprises (chiffre associé au CFE) est passé de 585 à 634 de 2011 à 2013, soit 49 entreprises de plus en 3 ans c’est à dire une augmentation de 8,38%, bousculant ainsi ce que certains ont pu déclarer  durant la campagne.

Quelle ville, quel département, quelle région ont eu cette progression durant cette période ? Si notre pays avait fait aussi bien, les français seraient sans doute rassurés pour leur avenir, ce qui n’est pas le cas sous l’actuel gouvernement.

Nous ne pouvons qu’espérer que ce développement se poursuive avec la nouvelle équipe municipale. Nous y serons vigilants.

Monsieur le maire vous héritez aussi, et vous en êtes conscient, d’une équipe d’employés municipaux performants et efficients. Ce n’était pas complètement le cas en 2008, où nous avions trouvé une équipe sans encadrement réel :  pas de Directeur Général  des Services, un Directeur des Services Techniques  partant le mois suivant à la retraite, pas de responsable financier et comptable, pas de direction de la vie locale, pas de direction de la communication, pas de responsable urbanisme. Ces cadres et l’ensemble du personnel sont de réelles valeurs ajoutées pour notre ville. Nous tenons une nouvelle fois à les remercier pour le travail commun accompli durant le précédent mandat. Les conserver sera un atout et une garantie pour ce mandat.

Certes, le décès de Laurent Levouin, adjoint au DST, les départs en retraite de Jean Pierre Limonier, directeur de la jeunesse et des sports, et de Dominique Vivant , directrice de la culture, sont des pertes irréparables. Chacun a pu apprécier leur grand dévouement et leur complète implication pour notre ville. Nous espérons qu’ils seront remplacés par du personnel aussi  estimé et motivé.

Nous vous laissons aussi une ville ayant financièrement progressé. La dette globale , touts budgets confondus, est descendue de 25,7M€, au 31 décembre 2007, à 24,2M€ au 31 décembre 2013, soit un désendettement global de 1,5M€ , soit en moyenne 250K€ par an, objectif atteint et plus ambitieux que vos 150K€ annuels sur un seul budget, car vous ne nous parlez pas de la dette des budgets annexes.

Suivant les chiffres fournis dans votre DOB, la capacité de désendettement était de 12 années en 2008, elle a été ramenée à 9 années en 2013. Selon le DOB, votre objectif  pour 2014 est de 22 ans. La CAF nette était de -600K€ en 2007, nous l’avons ramenée à +204K€ en 2013, vous la faite repassée suivant votre DOB  à -759K€ en 2014. Regardons la CAF brute, 1,3M€ en 2007, passée à 1,6M€ en 2013 et prévue dans le DOB à 0,7M€.

Nos efforts de gestion sur 6 ans se seront-ils évaporés en moins d’une seule année ?

Les orientations données au niveau du DOB devraient être la continuation de ce que chaque candidat a évoqué durant sa campagne. Même si on peut regretter que le débat électoral n’ait pas beaucoup porté sur les projets de chacun, nous ne trouvons rien dans le DOB fourni de vos projets, ni réalisation, ni esquisse.

Au niveau du fonctionnement, une première constatation les recettes diminuent hors les recettes fiscales, et produits des services. Sur ce point une interrogation toutefois. Dans votre rédaction, les produits de service sont prévus en légère hausse mais passent de 750K€ en 2013 à703K€ en 2014, bizarre hausse vous en conviendrez. Cette hausse est-elle liée à une prévision d’augmentation des tarifs ou simplement  à un accroissement d’activité. Pas un mot sur la réforme des rythmes scolaires, quel en sera l’impact financier direct ou indirect, comment comptez-vous l’organisez ? Les services de la ville seront-ils payant pour les familles ?

Pour les dépenses de fonctionnement, elles augmentent naturellement et nous n’y trouvons pas les économies promises. Arrêt de certaines manifestations et réorganisation du cabinet par exemple ! Vous parliez durant la campagne de 500K€ de prestations et contrats à économiser, pourquoi ne pas le faire immédiatement tout au moins en partie ?

Au niveau de l’investissement, la seule orientation clairement énoncée est l’achèvement des projets initiés, validés, et financés dans le mandat précédent : aménagement de la friche Case-Poclain, du boulevard Victor Hugo, et du nouvel Office de Tourisme, création de la nouvelle zone commerciale phase 1, ainsi que la participation ville dans la fin de la rénovation de la salle Gérard de Nerval.

Votre conclusion lance la réflexion sur la tarification des services municipaux sans aller plus loin. Mais comme les taux de l’impôt ne seront  pas sollicités, cela signifie en clair augmentation des tarifications, mais lesquels ?

·         CYPRE deviendra-t-il payant ?

·         Le périscolaire sera-t-il  augmenté ?

·         Les repas des restaurants scolaires seront-ils augmentés ?

·         La bibliothèque, le musée seront-ils touchés ?

·         Les emplacements publics seront-ils plus couteux ?

Bref, quelles seront les grandes orientations en matière d’augmentation des tarifs ? Comment cela se traduira dans les comptes concernés ?

Chers collègues, nous héritons d’une ville dynamique en plein développement augmentation du nombre d’habitants, du nombre de logements, et du nombre d’entreprises, comme l’indique clairement les chiffres du DOB que vous nous avez transmis. Les équipes et les services municipaux sont formées et efficaces, et enfin les finances meilleures qu’en 2007.

Hélas, ce DOB particulièrement court et flou sur les opérations à venir marque l’arrêt de cette dynamique et n’offre aucune perspective pour le futur si ce n’est des arrêts d’activités et de services ainsi que des augmentations de tarifs. Sincèrement, nous pouvions nous attendre à mieux pour nos concitoyennes et concitoyens.

Merci de votre attention.

Tag(s) : #politique

Partager cet article

Repost 0